Top 5/50 : OpenOffice, la suite bureautique libre et gratuite

Je me souviens d’une époque où pour créer un simple courrier avec un ordinateur, il fallait investir une belle somme dans un logiciel de traitement de texte. C’était il y a 20 ans !

Pour la petite histoire, c’est dans les années 80 qu’un certain Richard Stallman a imaginé le logiciel libre. Les logiciels libres constituent une alternative aux logiciels qualifiés de “propriétaires”, qui sont donc souvent payants.

Vers la fin des années 90, le logiciel dit “open source” défend la même idée que le logiciel libre, à savoir qu’un programme informatique doit être réalisé de manière collective, peu centralisé, et le code source (le programme écrit par un informaticien) doit être disponible et modifiable.

Tout cela pour dire que je suis très étonné de voir encore aujourd’hui des particuliers acheter la suite payante de Microsoft alors qu’il existe la suite bureautique libre et gratuite OpenOffice. Qu’une entreprise préfère la suite de Microsoft, je le comprends, encore que… mais qu’un particulier aille mettre dans les 130 € pour une suite de logiciels dont les fonctionnalités existent gratuitement sur Internet… je ne me l’explique pas ! Du moins, je m’aperçois la plupart du temps que les gens se sont fait fourguer la version payante par un vendeur peu scrupuleux qui a sans doute bénéficié d’une marge au passage. C’est triste, surtout quand je m’aperçois que les clients se sont saignés pour acheter leur ordinateur.

Donc qu’on se le dise : Il existe depuis bien longtemps une suite logicielle parfaite que vous pouvez utiliser sans devoir payer de couteuses licences. Il s’agit de la suite OpenOffice.org. Je dis la suite car il s’agit d’une suite de logiciels indispensables à tout utilisateur d’un ordinateur, à savoir :

OpenOffice

 

Pour installer cette suite de logiciels gratuits, il vous suffit de la télécharger en cliquant sur le gros bouton vert de cette page : http://www.openoffice.org/fr/

Voilà, c’est simple, c’est rapide. Pour finir de vous convaincre, sachez que tous les fichiers créés avec les logiciels de Microsoft sont compatibles avec la suite OpenOffice. C’est à dire que si vous partagez par exemple un fichier de traitement de texte Microsoft Word avec l’extension .doc, vous pourrez le lire et le modifier sans problème avec OpenOffice. Certains diront que la suite de Microsoft est plus complète. Je répondrais à cet argument que le principe 80/20 fait que 80% des gens ne se servent que de 20% des fonctionnalités des logiciels. Donc, OpenOffice convient à l’immense majorité des utilisateurs, surtout s’ils n’ont jamais vu une suite bureautique avant. Il faut aussi prendre conscience que les logiciels libres sont bons et parfois meilleurs que les logiciels “propriétaires”. Dans beaucoup de domaines, l’open source est en pointe, faisant naître les outils de demain.

L’open source est un mouvement que je qualifierait d’humaniste dans la mesure où il défend l’idée que le logiciel est, à la manière de la connaissance scientifique, une forme de patrimoine de l’humanité, un bien commun que nous enrichissons collectivement, pour le bien être de tous. Cela peut paraître utopique, et pourtant mon métier de développeur de logiciels a été profondément modifié par l’arrivée des logiciels libres. J’assemble de plus en plus de composants “open source” et ne développe que les parties spécifiques, qui concentrent la valeur ajoutée de mes logiciels. Cette nouvelle façon moderne de développer apporte d’importants gains de productivités.

Si vous avez besoin d’aide sur OpenOffice.prg, rendez-vous sur cette page du support OpenOffice où vous trouverez une documentation, une assistance de base par la communauté et plein de liens intéressants. Vous trouverez également une documentation sur chaque logiciel de la suite ici : www.openoffice.org/fr/Documentation/

L’open source, c’est l'intelligence collective du Web !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.